En finir avec le jargon scientifique


« La simplicité est la sophistication suprême » a dit Léonard de Vinci.

Si tu travailles dans le milieu scientifique, je t’invite à lire ce qui suit et surtout à l’expérimenter pour savoir si ce que je te dis peut t’aider à améliorer la qualité de ta communication.

Comme moi, tu as entendu parler de « mesures barrières » ou de « distanciation sociale ». Ce sont des exemples récents d’expressions qui manque de précision. Il y en a bien d’autres en communication scientifique où le jargon fleurit. Pourtant, écrire ou parler de façon simple et concise permet d’accrocher l’attention de ton public et d’être compris au-delà du cercle de tes pairs.

Le sujet n’est pas nouveau. Stephen Hawking, astrophysicien britannique en a fait l’expérience. « Quelle est ma marge de manœuvre pour l’écriture de mon livre ? » demande-t-il à son éditeur. Réponse : « chaque équation vous enlèvera 1000 lecteurs ».

Einstein parle de la même chose lorsqu’il dit : « rendez les choses aussi simples que possible, mais pas plus simples ». Une étude publiée en janvier 2020 commentée par le magazine Science et Avenir lui donne raison et va plus loin. L’article intitulé « Un jargon trop pointu peut entrainer un déni des avancées scientifiques » montre que le public perd confiance dans la science si on ne l’aide pas à comprendre.

En ces temps où il est important de faciliter la compréhension des faits scientifiques, communiquer avec clarté et simplicité n’a jamais été aussi essentiel. Je te conseille de faire des phrases courtes, d’éviter les sigles, les abréviations et le vocabulaire très technique. Tu gagneras en clarté et tu rempliras une des missions de la communication scientifique qui est de faire connaître tes travaux à un public éclairé et qui peut être assez large.

C’est là où ça se complique ! car faire simple est compliqué. Oui ! mais si tu t’habitues à choisir un vocabulaire précis et concis, ta communication sera appréciée de tous ceux qui veulent y voir un peu plus clair dans la profusion d’informations.

Rappelle-toi : la science perd une partie de ses missions quand les experts en arrivent à ne s’exprimer que pour leurs pairs.

ME Contacter

Annick de Chenay

dechenay@sciences-communication.fr​

06 89 71 62 21

Paris - France

Contact Linkedin Annick de Chenay