Astuces pour réussir son webinaire


Nombreux sont ceux qui proposent des webinaires gratuits et ce partage de savoirs est une excellente façon de se faire connaître.

Je te livre le récit d’une expérience en tant que participante à un webinaire. J’en ai extrait des astuces qui peuvent t’être utiles si tu dois en animer un.

La curiosité d’apprendre

A l’heure dite du webinaire, je me connecte. L’animateur se présente, nous sommes nombreux à le suivre. Il explique le format de son intervention : 45 mn d’exposé et 15 mn de questions. La boite de dialogue nous permet d’envoyer nos questions en direct. Parfait ! Pour ne pas perturber « le cours » et améliorer le confort de tous, il explique que nos micros sont coupés. L’audio sera rétabli si besoin, pour la phase des questions. Tout est clair, c’est parti pour s’instruire sur le sujet du jour !

L’animateur introduit le sujet en s’appuyant sur quelques slides puis passe à la phase pratique. Il s’agit de nous expliquer les fonctionnalités d’un logiciel au travers de son écran d’ordinateur.

Les erreurs à ne pas commettre

L’animateur oublie de partager son écran d’ordinateur. Une démonstration que l’on ne peut voir perd de son intérêt. Pas de compréhension, de mise en œuvre, ni de mémorisation possible. Heureusement, la boite de dialogue est là pour avertir l’animateur du dysfonctionnement. Seulement, il ne la consulte pas pendant tout le temps de sa prestation…

Après 45 mn d’un partage enthousiaste, de conseils qui semblent précieux, l’animateur annonce qu’il passe à la phase des questions. Il est heureux de constater un nombre important de questions…avant de déchanter brutalement : « on ne voit pas l’écran ! » est répété sans fin, nombre de participants ont quitté la réunion…

Les leçons de l’expérience

Certes, une expérience ratée n’est jamais agréable mais comme toujours elle contient une leçon pour ceux qui savent tirer parti de toute situation.

Voici les enseignements que j’en ai tiré et que je te livre si tu dois animer un webinaire :

Assure-toi que les participants reçoivent le bon écran et le son avant de commencer.

Pendant ta prestation, regarde la boite de dialogue plusieurs fois (2 ou 3) pour vérifier la teneur des commentaires. Ils peuvent signaler un problème technique ou bien une attente importante des participants. Les feed-back sont en effet importants, comme lors des formations en présentiel. En prendre connaissance au cours du webinaire, c’est se montrer à l’écoute des besoins. Le survol des questions te permet de faire le point sur le déroulement de ta prestation et d’ajuster ton propos en fonction de ce qui est dit. Il ne s’agit pas de répondre immédiatement aux questions mais de t’adapter à la situation.

Encore mieux, entoure toi d’un co-animateur.trice qui gère les questions. De cette façon, tu restes concentré sur ton sujet.

Rappelle-toi : animer un webinaire, c’est comme animer une mini formation. Tu dois être à l’écoute de ton public et faire preuve d’agilité en t’adaptant à ton auditoire tout en suivant la trame de ton exposé.

ME Contacter

Annick de Chenay

dechenay@sciences-communication.fr​

06 89 71 62 21

Paris - France

Contact Linkedin Annick de Chenay